Merci !


Photos : Chambéry et Alentour (Téléthon du 8 et 9 Décembre 2017)

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Diaporama : Aiguebelle – Coise – Les Marches – Les Molettes – Villaroux – Saint-Pierre-d’Albigny… (Téléthon du 8 et 9 Décembre 2017)

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Animation de Basket fauteuil pour les 6-12 ans (Vimines le 22 novembre 2017)

 



Rando de la GV d’Aix-les-Bains du 14 Novembre 2017

 

Article en PDF : remerciements


 

Publicités

Organiser une manifestation

Vous souhaitez participer au Téléthon 2017 en organisant une manifestation dans votre commune, votre entreprise ou votre association ? Voici comment faire !

Créer une manifestation pour le Téléthon c’est avant tout participer à une aventure humaine exceptionnelle et l’occasion de vivre un moment unique et solidaire porteur de sens et de valeurs de générosité.

En fonction de votre animation, c’est aussi un bon moyen pour acquérir des compétences et mettre en valeur votre savoir-faire !

L’organisation d’une manifestation suppose premièrement de construire votre animation en équipe, il faudra un bon relationnel avec l’ensemble des acteurs : les bénévoles, les élus, les commerçants, la coordination départementale, les sponsors etc.

Constituer une équipe

Parallèlement, vous constituez une équipe projet Téléthon avec différents acteurs qui vont mettre leurs compétences au service de la manifestation. Un chef de projet est essentiel dans la mise en œuvre de votre organisation.

Privilégier des animations faciles 

Il est important de privilégier les animations faciles à mettre en place en fonction de vos objectifs, des moyens financiers mis à disposition ainsi que du nombre de bénévoles présents dans votre équipe.

Budget, sécurité, communication

Budgétisez votre évènement afin d’éviter d’avoir de trop grosses dépenses à votre charge. Tentez de trouver des sponsors ou tentez d’obtenir la gratuité pour des locations de salle par exemple, cela mettra toutes les chances de votre côté pour maximiser le montant de votre collecte. Ainsi votre collecte au profit de la recherche et de l’aide aux malades sera optimisée. Enfin, veillez aux règles de sécurité et informez les médias de votre investissement en faveur du Téléthon.

Besoin de plus d’informations ? 

A quoi sert le Téléthon ?

Le téléthon, c’est une grande collecte d’argent qui aide la recherche médicale dans la lutte contre les maladies génétiques, comme la myopathie. Durant tout un weekend, les Français font des dons lors d’une émission télé et dans des animations organisées près de chez eux. La lutte contre les maladies génétiques demande beaucoup d’argent et de temps. Ces maladies sont en effet très complexes car elles peuvent prendre plusieurs formes d’une personne à l’autre.

Qui sommes-nous ?

La coordination Téléthon de Savoie est un des relais départementaux de l’Association Française contre les Myopathies, l’AFM. Elle est composée d’équipiers sous la responsabilité d’un Coordinateur, tous bénévoles. Elle soutient et accrédite les manifestations, conseille les organisateurs, développe la communication interne et externe et sécurise la remontée des fonds.
.
Coordination AFM-Téléthon Savoie
133 Rue de la Concorde
73490 LA RAVOIRE
Téléphone : 04 79 71 68 32
E-mail : telethon73@afm-telethon.fr
 .

Les équipiers :

Coordinatrice : Claude JACQUET

Secrétariat de coordination : Rosine BOSSEZ, Thibaut BOSSEZ, Michèle MERCIER.

Communication : Martial BLANC, Claude CHANDOSNAY, Guy VITRANT.

Animation de Secteur : Isabelle ALBRIET, Marie-Pierre BATTENDIER, Elza BLANC, Elisabeth BERBERI BRIDI, Robert BRIDI, Pierre FRAISSINET, Noëlle MASSA, Josette MOREAU, Georges LIVAT, Jeane-Marie PIERRE, Mireille TETAZ.

Responsables Pompiers : Thierry BAPTENDIER, Sarah BILL, Valérie CORNAILLE.

 

 

Recherche IN VIVO, une mise au point

Plus d’infos : www.afm-telethon.fr

Notre association de malades et de parents de malades, l’AFM-Téléthon, est chaque jour confrontée à la mort ou à la maladie chronique, évolutive et incurable, de nos enfants et de nos proches. En tant que parents et familles, notre urgence est de faire progresser la recherche médicale pour apporter des traitements efficaces et sûrs à ceux qui, aujourd’hui, n’en ont pas. Voilà pourquoi nous investissons autant de moyens et d’espoir dans la recherche médicale.

.
Nous sommes, avec la communauté scientifique et médicale, de plus en plus questionnés et interpellés sur les protocoles de recherche : pourquoi doit-on recourir à des organismes vivants, et notamment des animaux, pour chercher et développer de nouveaux traitements ? Pourquoi est-ce nécessaire ? N’est-il pas possible de faire autrement ? Toutes ces questions sont légitimes et notre responsabilité, ainsi que celle de tous les acteurs de la recherche, est d’apporter informations et explications dans un dialogue constructif et ouvert.

.
La recherche médicale est un processus long et complexe qui comprend une phase de recherche dite In Vivo qui consiste à valider, chez l’animal ET chez l’homme, les traitements nouveaux et leurs effets. La recherche animale est donc une étape indispensable pour assurer le maximum de sécurité aux essais menés chez les malades.

.
• C’est une obligation règlementaire strictement encadrée par le droit européen et français qui l’impose et en définit les conditions. Chaque protocole de recherche impliquant des animaux est soumis à autorisation. Ces autorisations sont délivrées par des comités d’éthique indépendants, placés sous le contrôle en France des ministères de l’agriculture et de la recherche, qui examinent la justification du projet et les conditions de sa réalisation.

.
• C’est également une nécessité scientifique. Des méthodes dites « de remplacement » sont utilisées chaque fois que c’est possible. Elles permettent de réduire le nombre de composés évalués chez l’animal. Mais, l’extraordinaire complexité de la vie ne se résume pas au fonctionnement des cellules isolées. Ces méthodes ne sont donc pas suffisantes aujourd’hui pour permettre l’observation dans un organisme complet vivant. Sans être absolument prédictifs, les modèles animaux sont ceux qui sont les plus proches du fonctionnement du modèle humain.

.
La recherche médicale chez l’animal n’est donc pratiquée ni par choix, ni par plaisir, ni par facilité ! Elle est très encadrée au niveau réglementaire, conduite avec rigueur par la communauté scientifique et est à l’origine de révolutions médicales majeures comme la mise au point des antibiotiques, de la vaccination, des greffes d’organes, des trithérapies, des anti-cancéreux… La liste est longue.

.
La condition animale dans la recherche médicale, mais plus généralement dans la société, est une question importante qui progresse sous l’impulsion d’acteurs engagés et responsables pour bon nombre d’entre eux. Elle doit, à ce titre, être traitée avec sérieux et mesure, sans caricature, amalgame, désinformation ou violence. C’est ce que nous nous attachons à faire et le combat que nous menons pour la vie de nos enfants et de nos proches impose également d’être traité avec responsabilité et respect.